Bienvenue dans notre phare-macie, l’apothicaire des collectionneurs
phares-poitou-charentes
Phare des Baleines

Phare des Baleines

Le phare des Baleines est situé à la pointe ouest de l’île de Ré (Charente-Maritime), sur la commune de Saint-Clément-des-Baleines.

En savoir plus

mer921

12,72 €

Disponibilité : En stock

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation
dans cette langue
Note / écrire un commentaire

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Collection: phares de Poitou-Charentes

Phare des Baleines


Matière: Résine
Taille: 14.0 x 12.5 x 9.0 cm

  • Localisation : Saint-Clément-des-Baleines, Charente-Maritime
  • Construction : 1849 - 1854
  • Hauteur : 57 m
  • Portée : 39 milles nautiques

 

Le phare des Baleines est situé à la pointe ouest de l’île de Ré (Charente-Maritime), sur la commune de Saint-Clément-des-Baleines.
Le phare doit son nom, au fait qu’un nombre relativement élevé de baleines sont venues s’échouer à cet endroit de l’île de Ré par le passé

Le phare a été construit, à partir de 1849 sur des plans de l’architecte Léonce Reynaud, pour remplacer l’ancien phare de 29 mètres construit en 1682 sur les directives de Vauban et qui subsiste encore aujourd’hui au nord du phare. La mise en service eut lieu en 1854. Le phare est haut de 57 mètres et l’accès au sommet se fait par un escalier hélicoïdal de 257 marches. Il est doublé au large (nord-ouest) sur un banc rocheux, le « Haut Banc du Nord », par un petit phare, le phare des Baleineaux.

En 2001, l’État, après un appel d’offre, le fait gérer par une société privée « Patrimoine Océan » avec pour mission de d’en gérer l’exploitation touristique, visites et boutique et de remettre en état la vieille tour des baleines.

Ce phare est toujours en activité et son feu a une portée de 50 kilomètres environ. Il est visité par 180 000 visiteurs chaque année.

Un musée dédié aux phares et balises a été créé dans l’ancien bâtiment de l’école des gardiens de phare aux pieds de la vieille tour. Jamy Gourmaud, par vidéo interposée, y anime l’exposition « les phares, c’est pas sorcier ! ».

La vieille tour construite sur ordre de Vauban est classée monument historique. Les travaux de restauration ont commencé en septembre 2006 et se sont terminés en juillet 2007

Source: Phares et balises