Bienvenue dans notre phare-macie, l’apothicaire des collectionneurs
phares-languedoc-roussillon
Phare de Sete Mont Saint Clair

Phare de Sete Mont Saint Clair

Signale l'entrée du port de Sète en alignement avec le môle Saint-Clair. Lanterne Ø 4 m avec décorations lions et feuilles d'acanthe. Coupole en cuivre avec boule et piédouche.

En savoir plus

mer863

8,76 €

Disponibilité : En stock

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation
dans cette langue
Note / écrire un commentaire

Attention : dernières pièces disponibles !

DÉCOUVREZ AUSSI

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Collection: phares du Languedoc-Roussillon - Hérault

Phare de Mont Saint Clair


 

Télécharger les Phares de France dans Google Earth

 

Matière: Résine
Taille: 11,5 x 9 x 8 cm

  • Localisation : Sète, Hérault
  • Construction : 1900 - 1903
  • Hauteur : 23 m
  • Élévation : 92.70 m
  • Portée : 29 milles nautiques

 

Les décrets du 16 août 1853 et du 8 septembre 1878 demandaient l'établissement du phare sur le Mont Saint Clair. Une décision de 1898 relançait cette demande pour améliorer l'éclairage du port de Sète et du littoral de l'Hérault, à l'Ouest du port. Elle prévoyait le remplacement du feu du mont d'Agde (Feu du cap d'Agde) par un grand phare d'atterrissage situé sur le mont Saint Clair, près de la citadelle Richelieu, dans l'alignement du môle Saint Louis et du feu de l'Epi Est du brise lames. Le phare sera placé à une hauteur de 92 m, sur une tour octogonale isolée, avec différents bâtiments pour le logement des trois gardiens situés sur l'arrière. Proposition Janvier 1899. Décision du 13 avril 1899. Projet aout 1899. Décision ministérielle 3 janvier 1900.

Les travaux débutent menés par l'entrepreneur Massol. Le décès de celui-ci, au milieu de l'année, oblige le service à en revoir l'attribution. Les travaux reprennent en fin 1900 avec l'entreprise Troglia alors que les fondations du phare sont déjà réalisées. Ils consistent en la réalisation du fût et des logements destinés aux trois gardiens. La lanterne est montée en avril 1902 et le feu de la Verrerie qui servait auparavant est supprimé. Le phare du Môle Saint Louis est alors modifié (en régie). Les travaux dureront trois ans. Le phare est allumé le 23 avril 1903.

Source: culture.gouv.fr