Bienvenue dans notre phare-macie, l’apothicaire des collectionneurs
phares-de-bretagne
Phare de Tevennec

Phare de Tevennec

Le phare de Tévennec est situé à la pointe occidentale de la Bretagne (département du Finistère), dans la partie nord du Raz de Sein au large de la pointe du Van.

En savoir plus

mer456

13,32 €

Disponibilité : En stock

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation
dans cette langue
Note / écrire un commentaire

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Collection: phares de Bretagne

Phare de Tevennec


Matière: Résine
Taille: 9.0 x 7.0 x 6.0 cm

  • Localisation : Île de Sein, Finistère
  • Construction : 1871 - 1875
  • Hauteur : 11 m
  • Portée : 9 milles nautiques

 

Le phare de Tévennec est situé à la pointe occidentale de la Bretagne (département du Finistère), dans la partie nord du Raz de Sein au large de la pointe du Van. Il accompagne le feu de la Vieille dans la sécurisation du passage du Raz de Sein, qui présente de nombreuses difficultés.

La construction du phare d’Ar-Men, destiné à sécuriser la chaussée de Sein au large de l’île du même nom, a commencé en 1867. Mais il existe aussi un passage maritime entre l’île de Sein et la pointe du Raz qui constitue une forme de raccourci : le Raz de Sein. L’endroit est très dangereux cependant, à cause de violents courants ("raz" en breton signifie "courant rapide"). L’augmentation croissante du cabotage dans les parages justifie que l’on facilite aux navires la fréquentation de ce passage, notamment de nuit. Ce sera la raison d’être du phare de Tévennec et du phare de la Vieille. En outre, le lancement du chantier de Tévennec (1869), puis celui de la Vieille (1879), devaient permettre d’occuper les équipes travaillant sur Ar-Men, lorsque le mauvais temps leur imposait un chômage technique, ce qui était fréquent.

Dessinés en 1869 par l’ingénieur Paul Joly, également responsable de l’architecture d’Ar-Men, les plans de l’établissement de Tévennec prévoient, pour le phare lui même, une tour carrée de 11 mètres de haut et 2,40 mètres de côté. Une maison d’habitation destinée au gardien jouxte la tour. Longue de 8,8 mètres et large de 7,3 mètres, elle comprend une cuisine, deux petites chambres et un grenier. Une plate forme, rehaussée d’un mur de protection, entoure le bâtiment, construit pour l’essentiel à l’aide de pierres extraites directement de l’îlot. L’escalier qui conduit au débarcadère est quant à lui taillé à même la roche.

Préconisée par la commission des phares dès 1860, mais commencée seulement en 1869, la construction s’achève cinq ans plus tard. Le feu du phare de Tévennec est mis en service pour la première fois le 15 mars 1875.

Source: Wikipédia